21e circonscription électorale: « Arsène Matanmi et Martine Bankolé mis sur piédestal !! »

Législatives 2019 : la 21ème circonscription électorale aux couleurs républicaines « Arsène Matanmi et Martine Bankolé mis sur piédestal !! »

 

À quelques jours de la fin des campagnes pour les législatives de 28 avril prochain, le parti Bloc républicain vient d’amorcer l’un des derniers virages de son ratissage dans la 21ème circonscription électorale. De géants meetings pour solliciter le suffrage du peuple le 28 avril prochain. De Tatonnonkon à Massè, via Adja-Ouèrè, les populations promettent un succès rétentissant au profit des candidats républicains dans la 21ème circonscription électorale.

 

C’est une marée humaine qui a accueilli les candidats du parti Bloc républicain dans les arrondissements de Tatonnonkon, d’Adja-Ouèrè et de Massè. Ils étaient des milliers, ces militants et sympatisans venus à la rencontre de leurs messis. Arsène Matanmi et Martine Bankolé, respectivement deuxième titulaire et suppléante de la liste républicaine dans la commune d’Adja-Ouèrè pour le compte de la 21ème circonscription électorale étaient dans le giron de ces populations pour solliciter leur suffrage. Très satisfaits, les candidats et les membres de la délégation parmi lesquels, Clément Tovizounkou, Jacques Avocè et surtout Soulé Tagnon, tous membres influants du « cheval gagnant » et soutiens forts des candidats républicains de la 21ème, ont tour à tour rassuré les populations massivement mobilisées de ce que *« seul le parti du Bloc républicain porte leurs aspirations quant aux questions de développement et du bien – être social ».

Partir d’une métaphore, Arsène Matanmi, la risée des populations de la commune d’Adja-Ouèrè va dans son message, toucher des milliers de coeurs lorsqu’il déclare : « … Nous voullons manger de la mangue, il faut donc monter sur le manguier, pouvoir la ceuillir avant de prétendre la déguster afin de pouvoir juger de sa qualité. Le dimanche 28 avril prochain, cueillons la mangue en votant massivement le « cheval gagnant »… Le président Talon aura besoin de nos services pour le développement de ce pays mais rassurez – vous, nous aussi, nous aurons des services à lui demander pour l’épanouissement de notre communauté…». De tonnerres d’acclamations et de slogans d’un véritable conquerant ont davantage rassuré de la volonté des populations d’une commune longtemps hostile à s’adhérer aux visions du « cheval gagnant ». À la suppléante, Martine Bankolé d’insister sur « la bonne foi et la volonté affichée du chef de l’État à faire du Bénin un pays prospère. Du coup, en votant le parti Bloc républicain, c’est permettre l’atteinte de ces objectifs et de favoriser le développement de la commune d’Adja-Ouèrè. Il vous suffit simplement de faire confiance et de nous envoyer en mission pour les quatre prochaines années…»

Des visions bien objectives qui forcent l’engagement », dira Soulé Tagnon pour justifier son soutien et sa présence au côté des candidats du parti Bloc républicain. Pour lui qui a pendant des décennies durant, goûté aux délices de la politique européenne, « de part son idéologie de développement, seul le « cheval gagnant » est le parti dont a besoin le Bénin pour son progrès. Et le peuple va démontrer cela aux urnes le 28 avril prochain ». Rappelons que ces derniers jours s’annoncent très mouvementés pour les républicains de la 21ème circonscription électorale.

 

Jérôme Tagnon

BR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page